Eoliennes

Mai 2015

expo-mairie_parc-eolien_2015

Février 2014

Tout démontrait que le site de Bernières était pressenti depuis longtemps pour l’atterrage du câble de raccordement des éoliennes. La décision de raccorder le câble au niveau de Bernières a été prise officiellement le 15 octobre 2013.

Nous nous étonnons que la municipalité  n’en ait  informé les Berniérais que fin janvier au moment même où elle nous apprend   qu’elle  a vendu à RTE (Réseau de Transport d’Electricité) l’étude environnementale du Platon, réalisée pour le projet de golf.

Nous ne manquerons pas de suivre ce dossier de près afin de comprendre  les motifs  justifiant le rachat de  cette étude par RTE.

Lundi 21 octobre arrivée d’une plate-forme face à Bernières

IMG_4527c

Extrait du « Bilan du Débat Public Parc éolien en mer, Courseulles-sur-Mer,  Septembre 2013 » (p.10) :

« La question de l’atterrage du câble électrique a été évoquée par une association de Bernières-sur-Mer, Les Amis du Platon, soucieuse de voir préserver un espace naturel, le marais du Platon, zone humide écologiquement très riche, qu’il conviendrait de ne pas traverser. À l’issue du débat public, RTE a pris certains engagements : le raccordement terrestre sera souterrain, les câbles suivront le tracé des routes départementales ou de chemins d’exploitations agricoles ; la partie sous-marine du câble, depuis le poste électrique en mer jusqu’à la terre, sera ensouillée afin de ne pas gêner les activités de pêche ; enfin, le marais du Platon sera préservé. »

http://www.debatpublic-eolien-en-mer-courseulles.org/debat/compte-rendu-bilan-debat.html

IMG_3815c

Bateau travaillant pour RTE devant Bernières en septembre 2013

Intervention des Amis du Platon à la réunion publique de Bernières du 31 mai 2013

Pour visionner les photos qui illustraient notre intervention, cliquer sur le lien ci-dessous : https://plus.google.com/photos/102527472934128087820/albums/5887446595925108817?banner=pwa

1- Préambule

Pour illustrer notre propos, nous avons souhaité vous présenter quelques photos de notre littoral. Comme tous les berniérais nous sommes attachés à notre façade maritime, à nos marais, à nos grands arbres, à nos paysages. Comme ce soir, nous abordons le sujet des éoliennes, nous n’avons sélectionné que des clichés pris depuis la plage de Bernières.

2- Présentation de notre intervention

Ce soir nous souhaitons présenter notre association, les Amis du Platon, notre réflexion sur le débat public et sur les éoliennes, le rôle que nous comptons jouer durant les différentes étapes de ce projet.

3- Présentation de notre association

Les Amis du Platon constituent une association de sauvegarde du patrimoine naturel de Bernières, qui est rattachée au GRAPE (le Groupement Régional des Associations  de Protection de l’Environnement). Nous comptons une centaine d’adhérents.

Les Amis du Platon se sont constitués en association  pour notamment s’opposer à un projet municipal de golf sur un terrain naturel et public appelé le Platon d’où notre nom.

Le Platon est un marais situé juste derrière le cordon dunaire et à proximité de la cale du Platon de Bernières qui est l’un des trois points d’atterrage possible du câble électrique venant du parc éolien et devant relier celui-ci au poste de Ranville. M. Serna de RTE nous a assuré que la totalité du Marais du Platon serait préservée dans le cas du passage à Bernières du câble électrique.

Naturellement les Amis du Platon s’intéressent à tout le patrimoine naturel de Bernières. La mer et la plage en sont deux éléments essentiels, donc nous sommes très attentifs vis-à-vis de ce projet.

4- Notre position sur l’organisation du débat public

Nous pensons que le terme « Débat Public » est un peu présomptueux et nous assistons plus à des réunions d’informations. Ce qui est déjà un point positif quand on se rappelle comment s’est installée l’usine atomique de La Hague.

5- Notre réflexion sur les éoliennes

– Tout le monde se déclare favorable à une transition énergétique mais la vraie question est comment ? Nous pensons que les éoliennes peuvent participer à cette transition énergétique pour aller vers un monde où le fait de produire de l’énergie n’ait plus comme conséquence de porter atteinte à notre environnement.

– Donc nous préférons des éoliennes démontables qui ne seront peut-être plus là dans 30 ans à une centrale nucléaire dont certains de ses déchets seront toujours dangereux dans 30 000 ans !

– Si nous faisons abstraction de l’aspect visuel, l’énergie éolienne est actuellement l’énergie la plus respectueuse de l’environnement  et la moins dangereuse pour l’homme.

6- Nos questions sur les travaux

– Quels seront les nuisances dues à l’installation des éoliennes : bruit,  vibration engendrées par l’enfoncement des pieux ?

– Quel sera l’impact des travaux sous-marins par la pose du câble (plateau rocher classé en Znieff : zone naturel d’intérêt écologique pour la faune et la flore). Le plateau rocheux est très riche pour sa faune et sa flore, et est donc très fréquentée par les pêcheurs à pied : le bouquet, l’étrille, le tourteau et le homard. Pour les pêcheurs en mer, ce plateau rocheux abrite bar, daurade, plie, sole, lieue, maquereau.

– Quelles compensations sont prévues vis-à-vis de la destruction du milieu marin inhérent aux travaux ?

– Quelles seront la durée et la nature des travaux terrestres sur la commune ? Nous rappelons que le câble arriverait en souterrain par la cale du Platon une « chambre d’échange » serait creusé sous le parking puis le câble terrestre suivrait la route vers la sortie Ouest de Bernières.

– Nous rappelons que le parking, où RTE souhaite installer sa chambre d’échange est une zone inondable et submersible par la mer.

7- Quand les éoliennes tourneront

– Quelles seront les conséquences des vibrations des mats sur la faune marine (les cétacés notamment : les marsouins sont assez fréquents dans notre région)

– Quelle sera l’emprise visuelle ? Quelques soient les simulations, nous n’aurons la réponse qu’en 2020.

– Par rapport au câble électrique qui a de grandes chances d’arriver à Bernières.

-aura-t-on un réchauffement du sol supérieur au1°C  annoncé? Au niveau de la plage pourra-t-on s’installer pour bronzer au-dessus du câble électrique ?

-la proximité des habitations par rapport aux champs électriques et électromagnétiques pose problème (les premières maisons et le camping sont situés à moins de 50m de la route que doit suivre le câble haute-tension.

8- Notre rôle

– Tout d’abord nous souhaiterions être destinataires des rapports d’études qui concernent l’environnement naturel de Bernières, des études concernant les travaux sous-marins et souterrains.

– Nous souhaitons être associés à ces études pour 2 raisons car notre connaissance du terrain peut être utile et nous restons quelque peu dubitatifs sur les conséquences du passage d’une ligne haute-tension sur la santé des riverains.

9- Conclusion

Ce soir pendant notre intervention, 63 photos prises sur la plage de Bernières ont défilé : en 2020 si on s’amusait à essayer de refaire les mêmes clichés, sur combien verrons-nous les éoliennes ?  …. . 34.

Merci de votre attention.

14 mai 2013 : Rencontre avec M. Serna de RTE

aller sur la page Presse pour lire l’article de Ouest-France du 16 mai

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *