Tract -Novembre 2014

DSC_0010

Si nous nous réjouissons de l’abandon du projet de golf par la municipalité élue en mars, il ne faut pas que dans 6 ou 12 ans une autre équipe municipale  puisse à nouveau menacer l’environnement et le libre accès à cet espace.

Pour que le Platon soit durablement protégé, valorisé et ouvert au public, il existe plusieurs possibilités : il peut devenir soit un Espace Naturel Sensible (E.N.S. géré par le département) soit un site du Conservatoire du Littoral : les deux acteurs peuvent aussi cogérer le même site. Nous avons contacté le Conservatoire du Littoral, rencontré la Direction de l’environnement et de la biodiversité du Conseil Général du Calvados et échangé avec la nouvelle municipalité sur ces projets. Nous continuons à étudier toutes les autres solutions.

Afin que les amoureux du patrimoine naturel de Bernières puissent participer à cette réflexion, nous vous livrons dans ce feuillet un rappel de l’historique du Platon et quelques informations sur les organismes qui, éventuellement, pourraient gérer le site.

Le Platon

Aujourd’hui, le Platon est une parcelle de 6 ha, située entre le terrain de rugby et la mer, appartenant à la commune de Bernières. Les municipalités successives n’ont pas mis en valeur cet espace : si les dunes ont très bien été restaurées, le reste du terrain a été délaissé.

Le Platon fait naturellement partie du marais situé derrière les dunes entre Courseulles et Bernières, zone de transition entre la mer et la terre. Le marais et les dunes du Platon furent utilisés autrefois par l’homme comme pâture, pour l’implantation de parcs à huîtres et le passage de la ligne de chemin de fer le long du littoral. Certaines zones ont été remblayées.

La dernière municipalité projetait d’y construire un golf et donc d’en interdire le libre accès au public, en prétendant réaliser une opération financière rentable….

Il est difficile en effet pour une petite commune de réunir les compétences techniques et les moyens financiers pour aménager et gérer un espace naturel. Confier la gestion environnementale du Platon à un acteur dont c’est la mission présenterait un intérêt  économique pour les finances de la Commune et permettrait la valorisation de ce site par des spécialistes de l’environnement. Le Platon par sa situation naturelle intéresse au moins deux acteurs : le Département, à qui la loi confie la mission de gérer les espaces naturels et le Conservatoire du Littoral car il se situe en bord de mer.

Un site naturel classé est un atout pour une commune.

Qu’est-ce qu’un Espace Naturel Sensible (E.N.S.) ?

« Un Espace Naturel Sensible est un site reconnu pour son intérêt écologique et paysager ayant vocation à être ouvert au public.

Dès 1977, le Conseil Général du Calvados a engagé une politique en faveur des espaces naturels sensibles de son territoire. Dans le cadre de cette politique, il achète donc les sites remarquables du Département, les gère dans un objectif de préservation des milieux naturels et les ouvre au public (exemples : l’Estuaire de l’Orne, le Marais de Ver-Meuvaines …).

Pour mettre en œuvre cette politique, il dispose de deux outils :

Le droit de préemption qu’il instaure sur ces sites et qui lui permet d’être prioritaire sur les acquisitions ;

La taxe départementale des espaces naturels sensibles, de 0,8 % sur tous les permis de construire. »

(Source : http://www.calvados.fr/cms/accueil-calvados/actions-departement/bien-vivre-dans-le-calvados)

« Les Espaces Naturels Sensibles sont un élément majeur de la politique d’aménagement du territoire et de développement durable du Département. En effet, la loi du 18 juillet 1985 a confié aux Conseils généraux la compétence pour élaborer et mettre en œuvre une politique en faveur de la préservation et de la valorisation des Espaces Naturels Sensibles. »

(Source : http://www.departements.fr/content/charte-des-espaces-naturels-sensibles-ens)

« La mise en œuvre par le département d’une politique de protection, de gestion et d’ouverture au public des Espaces Naturels Sensibles doit permettre : la préservation de la qualité des sites, des paysages, des milieux naturels ; la sauvegarde des habitats naturels, la création d’itinéraires de promenade et de randonnée ; la création d’espaces, sites et itinéraires relatifs aux sports de nature. »

(Source : http://www.espaces-naturels.fr/  cliquer sur «  juridique » puis sur « outils juridiques pour la protection des espaces naturels »)

Quel est le rôle du Conservatoire du Littoral ?

« Le Conservatoire du Littoral, créé par la loi du 10 juillet 1975, est un établissement public administratif national. Il a pour mission de « …mener dans les communes littorales, une politique foncière de sauvegarde de l’espace littoral, de respect des sites naturels et de l’équilibre écologique… ».

Pour le Conservatoire, les espaces protégés contribuent à l’attractivité du littoral et à son équilibre. Le site est ouvert au public lorsque toutes les garanties de protection pour éviter les atteintes d’une fréquentation trop importante sont en place. Sur les sites du Conservatoire, le public est invité à découvrir la nature, les paysages. Chaque français, se sentant concerné par la protection de la nature et du littoral, est invité à participer à la création et à l’entretien de ce trésor national. »  (Source : www.conservatoire-du-littoral.fr/)

Et maintenant :        

La Mairie nous a indiqué qu’elle allait rencontrer ces deux organismes (le Conservatoire du Littoral, et la Direction de l’Environnement et de la Biodiversité du Conseil Général du Calvados) et qu’elle était prête à une phase d’échange et de travail pour décider de l’avenir du Platon.

A l’occasion de ces rencontres avec la nouvelle municipalité, nous avons évoqué la suite donnée à nos demandes : un nettoyage plus respectueux de la plage a été effectué, le sable et la végétation qui le retient ont été préservés (ce qui est un élément essentiel pour la défense de la digue), le désherbage des trottoirs de façon écologique a débuté ….

2 réflexions au sujet de « Tract -Novembre 2014 »

  1. Géhanne Denis

    Bonjour chers amis :  » le désherbage des trottoirs de façon écologique a débuté …. »
    je veux bien mais : où ?, depuis quand ? et surtout comment ?
    merci d’éclairer ma lanterne….
    Bien cordialement,
    Denis Géhanne

    Répondre
    1. TREVEL

      Hervé.TREVEL
      Maire-adjoint
      Correspondant Défense,
      En charge de la
      Communication, de la culture, des manifestations, du tourisme, et des Ateliers Techniques.
      Reçoit sur RV tous les lundis de 10h à 12h
      Prendre contact auprès de mon secrétariat à la mairie.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *